Vous êtes ici : Accueil > Mairie > Réalisations et Projets

Réalisations 2014

Travaux de voirie

La Chapelle et la salle Piquet à Chevignat sous un autre jour.

Programmé en 2013, les travaux du cœur de Chevignat se sont terminés à la fin d’année 2014.

Le réseau d’eau potable a été entièrement refait à neuf, ensuite le réseau de collecte des eaux a été mis en séparatif afin de séparer les eaux pluviales des eaux usées.

Avec l’aide d’Ingrid Perdrix de la CCTER pour la voirie, et de Mathilde Lioult architecte conseillère en urbanisme du CAUE pour les espaces verts et les trottoirs, la commission travaux de la commune a réfléchi à un projet de réaménagement de la place de Chevignat afin que la chapelle retrouve son aspect du début du siècle dernier.

Le projet a été présenté aux riverains lors d’une réunion publique puis accepté par le conseil municipal.

La salle Piquet a été mise en valeur par un espace vert et un revêtement de sol clair.

Ces travaux ont été l’occasion d’enfouir les réseaux secs (lignes électriques et téléphoniques) pour limiter les poteaux et les câbles aériens.

Cet embellissement de la place a coûté 56 000 Euros. Cette somme a été financée par des subventions de la Région Rhône Alpes sous le couvert de Cap3B, ainsi que la réserve du sénateur Berthou à hauteur d’environ 10 000 Euros, le solde ayant été autofinancé par la commune.

Michel Gaillard

Commission Voirie-Assainissement – réseaux de Chevignat

D’importants travaux d’assainissement ont été réalisés à Chevignat de juillet à septembre, préalablement à la réfection de la voirie.

Un réseau séparatif d’eaux usées a été créé dans le secteur de la place de la chapelle et jusqu’à l’impasse du Tilleul, afin de séparer les eaux usées et les eaux pluviales (sources, drainage, pluie), et ainsi améliorer le fonctionnement de la station d’épuration. En effet, la lagune de Chevignat recevait trop d’eau claire avant ces travaux, soit environ 8 litres sur 10.

Ces travaux, programmés dans le cadre du schéma directeur d’assainissement, se sont avérés très efficaces avec un volume d’eau fortement diminué à la lagune, qui reçoit désormais essentiellement des eaux usées. Le coût des travaux réalisés a été de 106 000 €HT, financés par des subventions (Conseil Général, Agence de l’Eau) à hauteur de 70 000 €HT environ et par autofinancement pour le reliquat.

Préalablement, le syndicat des eaux Ain Suran Revermont avait procédé au remplacement du réseau d’eau potable en amiante-ciment, et à la suppression des derniers branchements en plomb.

Enfin, l’alimentation du lavoir de la salle Piquet, qui provient d’une source du Mont Myon par un ancien réseau alimentant les citernes et fontaines, a été partiellement remplacée dans le cadre des travaux de Chevignat. Il était important de préserver cet héritage de l’eau amenée du Mont Myon , un réseau creusé à main d’homme et bénéficiant d’une hydraulique complexe comme en témoignent les ouvrages et vannes encore en service !

Sébastien CHORRIER-COLLET