Vous êtes ici : Accueil > Commune > Présentation / localisation

Présentation et localisation

Administrativement la commune de Courmangoux appartient au département de l’Ain et à la région Rhône Alpes.

Elle est située sur la route de Treffort à Coligny au pied du Mont Myon le « géant » du Revermont. Elle compte en 2014 cinq cent quatorze habitants et regroupe outre le bourg de Courmangoux, les hameaux de Chevignat, Roissiat, la Courbatière, la Teppe ainsi que quelques écarts (Les Chagnettes, La Grange d’Offre, La Verjonnière, Saint Oyen, La Grange des Bois, les Renaudats, les Granges Chambard, Moulin Penon).

Michel GAILLARD
3ème Adjoint

Retrouvez le plan d’accès interactif sur la page contact.

Documents à télécharger

pdfCarte de la commune (pdf - 4.7 Mo)
pdfPlan des rues (pdf - 566.8 ko)

Entre Bresse et Revermont

Adossé au Revermont le territoire de la commune de Courmangoux (1480 hectares) s’ouvre à l’ouest sur la plaine de Bresse.

Au cours de l’ère secondaire des sédiments de nature variable se sont déposés dans une vaste dépression occupée par la mer. A l’ère tertiaire les mouvements de l’écorce terrestre (choc de la plaque africaine et de la plaque eurasiatique) donnent naissance aux Alpes. Par contre coup le Jura apparaît et se plisse en monts parallèles comparables aux plis d’une couverture. Le dernier de ces monts ou « plis » est le Revermont. Au delà se trouve un lac gigantesque qui se comble peu à peu d’argile et de gravier, ce sera la plaine de Bresse.

Les couches calcaires qui affleurent dans le Revermont ont permis le développement des carrières. Celles-ci donnant une pierre de qualité pour les constructions furent très utilisées. La carrière de Roissiat toujours en activité en est un exemple. Le Sentier Mémoire de Pierre qui retrace l’histoire de la commune avec des pierres sculptées montre combien la place « des carriers » est restée présente.

Les pentes du Revermont ont été longtemps occupées par la vigne. Mais cette activité est devenue anecdotique. Seules quelques vignes subsistent.

Elle est remplacée aujourd’hui par l’élevage bovin et surtout le tourisme. Il s’agit d’un tourisme essentiellement vert et familial comme en témoignent les nombreux gîtes, randonnées à pied ou à cheval par les sentiers bien balisés et entretenus, parapentes…

La partie bressane occupée par la commune comporte un relief un peu « chahuté » par les divers dépôts de marne, de cailloutis et sa proximité du Revermont. Celle-ci développe une agriculture intensive céréalières : blé et surtout maïs. Représentant les deux tiers de la surface de la commune elle est également couverte de bois profonds, l’habitat y est plus dispersé.

Michel GAILLARD
3ème Adjoint

Pour en savoir plus sur Courmangoux, nous vous invitons à en consulter l’histoire.