Vous êtes ici : Accueil > Vie locale > Espace associatif

Léguéma (village de brousse du Burkina-Faso)

Résumé des différentes actions menées par l’Association

Léguéma

L’année 2010 avec l’électrification et la réfection du dispensaire avait été une année fertile en réalisations.

Cette année, le dispensaire de Léguéma, ainsi que la maternité et les logements des infirmiers ont été entièrement rénovés, du sol au plafond, une cuisine, des toilettes ont été construites ; une table d’accouchement, du matériel médical et de puériculture ont été achetés, ainsi que des panneaux solaires pour électrifier les locaux, et des lampes solaires portatives pour aller soigner les gens dans les cases (la nuit tombant tous les jours entre 17 et 18h au Burkina).

Egalement l’association "léguéma" a versé à une association locale la somme de 1000 € afin de payer pour un an le loyer d’un logement avec eau et électricité pour des jeunes du village qui vont au collège à Bobo, ainsi que du matériel de cuisine et de couchage. En effet il n’y a pas d’internat, et une quinzaine de jeunes qui n’avaient pas de famille sur place pour les héberger vivaient dans des conditions difficiles dans un logement sans eau ni électricité. Ils pourront donc travailler maintenant dans de meilleures conditions matérielles.

L’association "léguéma" a déboursé pour tout cela la somme de 7942 €.

Les frais de fonctionnement pour l’année 2010 : assurance 102,23 € sont inférieurs à 2%. Ce qui s’explique par le fait que tous les frais de séjour au Burkina Faso : voyage repas, hébergement, transport du matériel, essence… sont à la charge des bénévoles, aucun financement ne provient de l’association.

Des fonds ont été récoltés cette année grâce à différentes actions : au collège de Brou, au lycée des Sardières, participation au feu d’artifice inter associations, vente d’artisanat et dons divers….

L’équipement du dispensaire étant terminé, c’est maintenant vers l’école que vont se diriger les efforts. Marie-Ange et Michel ont prévu de se rendre à Léguéma à l’automne 2011 afin de rencontrer le comité de gestion de l’école et d’acheter le matériel scolaire nécessaire.

Encore une fois, un grand merci à tous ceux qui ont soutenu notre association par leur aide, leur participation à nos actions, leurs achats, leurs dons…C’est grâce à vous tous que tout cela a pu être réalisé.

Marie-Ange et Michel GAILLARD

Qu’en est-il en 2011 ?

Au cours de cette année 2011, plusieurs actions ont été menées pour obtenir des fonds et présenter l’association :

  • En janvier au collège de Brou, participation à une matinée " Tiers monde" Les élèves et leurs professeurs ont par la suite réalisé une action loto et vendu de l’artisanat.
  • Le 11 août à Verjon, Christine Neyret, Jacky et Josiane Legroux, Michel et Marie-Ange Gaillard ont participé au collectif d’associations de la journée étape du Tour de l’Ain .
  • Le 24 novembre, Michel et Marie-Ange Gaillard ont participé à la journée de la coopération internationale au collège des Sardières. Ils ont présenté un DVD sur le village de Léguéma, l’association, et tenu un stand, des contacts ont été pris pour de futures actions.
  • Décembre, participation à un "marché de Noël" à Lyon

Divers dons ont été reçus. Ceux-ci, sont déductibles de l’impôt pour le donateur. Notre association, reconnue d’intérêt général à caractère humanitaire est habilitée à délivrer des reçus fiscaux donnant droit à la réduction d’impôt.

Quatre nouveaux membres sont rentrés dans l’association ce qui porte le nombre de bénévoles à 17.

Un conseil d’administration de 10 membres a été mis en place pour épauler le bureau.

Du 7 au 17 novembre 2011, Marie-Ange et Michel Gaillard se sont rendus au Burkina Faso. Ce voyage leur a permis de constater que les travaux entrepris au village de Léguéma en 2010 avaient bien été terminés, notamment la réfection du dispensaire, de la maternité et du logement des infirmiers (sols, plafonds, peinture), la construction d’un bâtiment cuisine (ce qui permet de cuisiner à l’abri pendant la saison des pluies) et l’installation de latrines ( ce qui est apprécié par les villageois car l’endroit est infesté de serpents) et de vérifier que l’installation électrique solaire fonctionne.

A l’arrivée, au dispensaire le major (infirmier en chef) leur a appris que le quartier n’avait plus d’eau depuis 6 mois. Les habitants devaient aller chercher l’eau dans des bidons en plastique à plus d’un kilomètre dans un autre quartier. Un piston usé de la pompe était cassé. Les villageois n’avaient pas les moyens de prendre en charge la réparation qui coûtait 375€, et une demande au district était restée sans suite ! Michel et Marie-Ange ont pris la décision, au nom de l’association, d’utiliser une partie de l’argent apporté pour rétablir l’eau. Le lendemain soir l’eau coulait à nouveau pour la plus grande joie des habitants.

Sur la demande du major quatre matelas ont été achetés et transportés à la maternité (les femmes dormaient sur une natte directement posée sur le sommier en ferraille), ainsi que du matériel médical : tensiomètres, thermomètres, seringues, gants stériles, compresses, médicaments… et quelques ampoules solaires.

Des contacts ont été pris avec les instituteurs de l’école afin de connaître leurs besoins. L’école comprend 500 élèves répartis en 6 classes. Le CP où les élèves doivent apprendre à lire ( et de plus en français, une langue qu’ils ne connaissent pas, leur langue maternelle étant le bobo !) a un effectif de 67 élèves. Les autres classes comportent 90 élèves. Difficile d’apprendre dans ces conditions ! Seulement un enfant sur trois va à l’école, par manque de place mais aussi par manque de volonté des familles qui préfèrent envoyer leurs enfants aux champs ou garder les troupeaux, particulièrement les filles. Les plus chanceux ont un cahier et des crayons mais c’est une minorité. Les salles construites par les villageois sont sombres sans décoration, sans eau ni électricité.

Marie-Ange et Michel ont apporté des boîtes de crayons de couleur, des crayons, des gommes, des taille-crayons, des stylos plume avec cartouches (pour les instituteurs)….

Sur la demande des instituteurs, ils sont allés acheter dans une librairie de Bobo 550 cahiers de bonne qualité, 67 cahiers à doubles lignes pour le CP, 500 stylos à bille, 500 crayons à papier, des taille crayons, des boîtes de crayons de couleur, 30 boîtes de craies… En outre, ils ont versé 1000€ à l’association AKS (Association Kalan et Solidarité) dont l’objectif est d’aider les enfants de Léguéma à poursuivre leurs études au collège et au lycée à Bobo Dioulasso, en louant un logement. En effet il n’y a pas d’internat et les jeunes n’ont pas toujours de la famille pour les accueillir. Cette somme va permettre de louer un logement avec eau et électricité, de payer une cuisinière et un surveillant pendant une année.

Projets pour 2012

L’équipement du dispensaire étant terminé, c’est maintenant vers l’école que vont se diriger les efforts.

Si nos fonds sont suffisants, équiper une salle de classe en électricité solaire permettrait aux élèves de CM2 de rester travailler (toute l’année la nuit tombe entre 17 et 18h !) pour faire leurs devoirs et préparer ainsi dans de bonnes conditions l’entrée en sixième. L’achat de matériel scolaire et médical doit se poursuivre.

Continuer l’aide financière pour l’association AKS dans la mesure de nos possibilités.

La soirée Burkina Faso du 14 décembre 2011 a été une véritable réussite par le nombre des personnes venues : plus de 80, mais aussi par l’ambiance amicale qui régnait. Les gens se sont montrés généreux, non seulement par leurs achats, leurs dons mais aussi par tout ce qu’ils avaient apporté qui a été partagé à l’africaine en toute convivialité.

Le succès de cette soirée revient à tous les membres qui chacun à leur manière y ont largement contribué.

Un grand bravo à tous, sans oublier monsieur Cornaton qui a prêté sa sono et assuré bénévolement l’animation de la soirée !

Michel Gaillard

Pas de visite à Léguéma cette année 2012

Josiane et Jacky, qui auraient aimé y retourner par la route, ont dû renoncer à leur projet, trop dangereux en raison des risques d’enlèvements d’occidentaux au Mali.

Toutefois, Isaïe, membre de l’association au Burkina Faso, a profité d’un séjour à Léguéma, dans sa famille, pour aller visiter l’école et le dispensaire.

Il a pu constater que tout allait bien, que le matériel acheté était bien utile (matelas, balance, table d’accouchement, instruments), que les panneaux solaires produisaient toujours de l’électricité au dispensaire, et que la pompe à eau, que nous avions fait réparer la dernière fois, fonctionnait bien, pour la plus grande joie des infirmiers et des habitants du quartier. Seules 2 lampes portatives étaient endommagées, l’association a envoyé 50€ pour les faire réparer, ce qui a été fait grâce à Isaïe.

Le dispensaire étant maintenant bien équipé, c’est de l’école dont nous allons davantage nous occuper. Isaïe nous enverra la liste des besoins, et nous achèterons le matériel directement sur place lorsque nous nous rendrons à nouveau au Burkina, sans doute à l’automne 2013.

Egalement si nos fonds le permettent nous voudrions équiper en électricité solaire une salle de classe ce qui permettrait aux élèves de CM de travailler (toute l’année la nuit tombe entre 17 et 18h !) pour faire leur devoir et préparer ainsi dans de bonnes conditions l’entrée en sixième.

N’ayant plus assez d’argent ( du fait d’avoir dû faire réparer la pompe à eau, ce que nous n’avions pas prévu) lors de notre séjour au village en novembre 2011 et conformément à l’engagement pris par notre association lors de la réunion du 23 avril 2010, nous avons envoyé 300 € à l’association AKS (Association Kalan Solidarité) dont l’objectif est d’aider les enfants de Léguéma à poursuivre leur étude au collège et au lycée de Bobo Dioulasso, en louant un logement. En effet il n’y a pas d’internat et les jeunes n’ont pas toujours de la famille pour les accueillir. Cette somme va permettre de continuer à louer un logement avec eau et électricité.

L’association AKS a également reçu une somme de 360 € (plus 32 € de frais) par l’intermédiaire de Western Union qui a transité par le compte de notre association (13 12 2012). Cette somme avait été versée par l’association des élèves de la promotion d’Isaïe à l’ADEA.

L’association a participé à la fête patronale de Verjon (vente d’artisanat), organisé un loto lors d’une fête de famille.

Une vente de Noël chez Marie-Ange et Michel a été organisée dimanche 15 décembre, avec le peu d’artisanat restant. Comme d’habitude, tous les amis ont répondu présent, participant à notre action par leurs achats de cartes, cases loto, dons (donnant droit à un reçu fiscal), et l’on a même eu l’occasion de voir certaines initiatives originales, telles les galettes kurdes confectionnées par Omar, vendues au profit de l’association.

Encore un grand merci à tous ceux qui nous soutiennent.

Michel et Marie-Ange Gaillard

Année 2013

Deux nouveaux membres burkinabés se sont inscrits et renforcent notre équipe sur place.

Actions réalisées au cours de l’année 2013 (avant le 19 décembre date de l’assemblée générale) pour obtenir des fonds :

  • Vente privée d’artisanat en fin d’année 2012 (sommes versées en janvier 2013)
  • Vente d’artisanat à Verjon à l’occasion de la fête foraine

Les ventes et les cases de loto en 2013 ont permis d’obtenir : 668 € A cela s’ajoutent 480 € de dons

Réalisations à Léguéma

Du 27 novembre au 8 décembre Michel et Marie-Ange se sont rendus au Burkina Faso et sont allés au village de Léguéma :

La visite du dispensaire a permis de constater que les travaux réalisés étaient toujours en service, l’électricité grâce à l’installation de panneaux solaires fonctionne toujours, et l’eau coule toujours à la pompe réparée lors du dernier voyage en 2012.

Du matériel médical et des médicaments ont été achetés au district (pharmacie d’état) d’après une liste fournie par les infirmiers pour une somme de 332 200 Francs CFA (environ 500 €)  : boîtes de sédatifs, tensiomètre électrique, tensiomètre mécanique, 500 compresses, 1000 gants d’examen ...

Egalement les instituteurs ont été contactés, et à leur demande du matériel scolaire a été acheté dans une librairie de Bobo pour les quelques 600 élèves que compte l’école : 1000 cahiers de bonne qualité, 80 cahiers à doubles lignes spécial CP, 700 stylos bics, boîtes de craie ... pour une somme de 153 780 Francs CFA. (230 €) plus une boîte à pharmacie comprenant des compresses, du coton, des instruments de petite chirurgie, des médicaments pour une somme de 51 000 Francs CFA (75 €).

A cela s’ajoutent des lampes pour le dispensaire et des néons pour l’école pour une somme de 43 000 Francs CFA (soit 60 € environ)

Après discussion avec les infirmiers et les instituteurs une réfection d’un local du dispensaire et l’éclairage de deux salles de classe pourraient être envisagés. (éclairage solaire)

Nous avons aussi versé à l’association locale "AKS" (association kalan solidarité), kalan signifiant "apprendre" en dioula qui loue une maison pour héberger des élèves de Léguéma qui suivent des études secondaires (rarissime) à Bobo, l’internat n’existant pas , la somme de 300 000 Francs CFA (350 €) qui permettra de payer le loyer d’une année scolaire.

Pendant notre séjour au village, nous avons été confrontés à la maladie d’une sœur d’Isaïe atteinte de drépanocytose. En pleine crise , ne pouvant être transportée en mobylette, nous l’avons amenée à l’hôpital avec notre 4x4.

Mise sous perfusion et soignée à l’hôpital, elle doit prendre régulièrement un médicament. Celui-ci étant assez cher pour une modeste famille du village, les membres de l’association lors de l’assemblée générale du 19 décembre se montrent favorables à une aide.

Deux membres pharmaciens, Mireille et Lorène vont se renseigner.

Actions futures (après le 19 décembre 2013)

Vente d’artisanat (rapporté du Burkina lors de notre voyage) samedi 21 décembre à la salle des associations de la mairie

Chantal, choriste à la Guillerette (chorale de Coligny) propose de venir avec sa chorale assurer un concert gratuit dont le bénéfice irait à l’association Léguéma. Il aurait lieu le samedi 12 avril à 20h30 salle des fêtes à Courmangoux.

Michel Gaillard , secrétaire de l’association "Léguéma"

Succès du concert pour Léguéma

La chorale de Coligny "La Guillerette", sous la direction de son chef de chœur, Alexandra Debiesse, s’est produite en concert samedi soir 12 avril 2014 à la salle des fêtes de Courmangoux.

Un concert qu’elle a offert gracieusement au profit de l’association "LEGUEMA", une association locale qui apporte son aide à un village du Burkina Faso, "Léguéma", dans les domaines de l’école et de la santé.

Devant une salle bien remplie, plus de quarante choristes ont interprété à plusieurs voix un répertoire varié, allant du chant traditionnel au Gospel, en passant par des chansons de variété de qualité (Lavilliers, Brassens, Nougaro, Michel Berger...) avec des arrangements d’ Alexandra Debiesse.

Très applaudis, ils ont repris le chant final (une chanson de Zaz), avant de partager avec le public les pâtisseries préparées par les bénévoles de l’association et leurs amis. Une belle soirée placée sous le signe de l’amitié et de la générosité.

Rapport de l’Assemblée Générale de l’Association LEGUEMA le mercredi 10 décembre 2014

1- Changement dans le bureau : LEGROUX Jacky remplace ESCAFIT Dominique comme vice-président. Dominique reste cependant membre de l’association. Le nouveau bureau est approuvé par l’assemblée

2- Marie-Ange évoque la situation politique au Burkina Faso et à Léguéma : en raison des troubles récents.

3- Cette année il n’y a pas eu de voyage à Léguéma, mais Marie-Ange et Michel Gaillard ont prévu de s’y rendre à la fin de l’année prochaine

4- Actions réalisées au cours de l’année 2103

Vente privée d’artisanat en fin d’année 2013 (somme versée en 2014) et divers lotos au cours de l’année 2014

La soirée Léguéma

La chorale de Coligny "La Guillerette", sous la direction de son chef de chœur, Alexandra Debiesse, s’est produite en concert le samedi soir 12 avril 2014 à la salle des fêtes de Courmangoux. Un concert qu’elle a offert gracieusement au profit de l’association "LEGUEMA". Devant une salle bien remplie, plus de quarante choristes ont interprété à plusieurs voix un répertoire varié, allant du chant traditionnel au Gospel, en passant par des chansons de variété de qualité (Lavilliers, Brassens, Nougaro, Michel Berger...). Très applaudis, ils ont repris le chant final (une chanson de Zaz), avant de partager avec le public les pâtisseries préparées par les bénévoles de l’association et leurs amis. Une belle soirée placée sous le signe de l’amitié et de la générosité. Intervention à l’école Saint Joseph de Marboz

Chaque année l’école privée de Marboz choisit une association et lui reverse le bénéfice de son opération "bol de riz". En compensation nous sommes venus présenter notre association avec projection de photos et présentation d’outils traditionnels et de matériel local en deux séances , une pour les plus jeunes (Grande Section, CP, CE1), une pour les plus grands (CE2, CM1,CM2). Les élèves se sont montrés très intéressés et ont posé beaucoup de questions.

Nous avons reçu par l’intermédiaire d’Isaïe et d’Eric, deux de nos membres sur place, "les doléances du personnel de l’école de Léguéma".

Après lecture du document l’assemblée se prononce pour l’achat de matériel notamment d’armoires pour les classes, la réfection des tableaux (à peindre), la réfection de WC, l’électrification de deux salles de classe.

Bien entendu lors du voyage à Léguéma il est prévu d’acheter des cahiers, des ardoises pour les plus petits, des crayons, des stylos ... et du matériel (une table de consultation) et des médicaments pour le dispensaire sans compter des imprévus (comme la remise en marche d’une fontaine ...) Les membres de l’association se rendent directement sur place pour ces réalisations, et des membres locaux vérifient que tout se passe bien et signalent les problèmes et les besoins éventuels.

Actions futures

Vente d’artisanat fin décembre à la salle des associations de Courmangoux

Cette année le groupe "si Bény chantait" dont fait partie Jacky viendra bénévolement le 21 mars donner un concert dont le bénéfice sera reversé à l’association, afin de continuer à améliorer les conditions de travail des écoliers et des infirmiers. Jacky se charge de l’organisation et des contacts. Nous ferons appel en temps utile à tous nos bénévoles et membres de l’association pour donner un "coup de main".

La séance s’est terminée avec la projection de photos du village de Léguéma et le traditionnel verre de l’amitié.

Michel Gaillard

Grand succès de la soirée Léguéma samedi soir 21 mars 2015 à la salle des Fêtes de Courmangoux.

Le groupe "Si Bény chantait" a offert un spectacle de qualité devant une salle comble au profit de l’association Léguéma qui aide un village du Burkina Faso (Léguéma) dans les domaines de la santé et de l’éducation.

Rapport de l’Assemblée Générale de l’Association LEGUEMA le jeudi 17 décembre 2015

1- le bureau est reconduit :

Membres du bureau :

  • Présidente : GAILLARD Marie-Ange retraitée enseignement
  • Vice-président : LEGROUX Jacky retraité enseignement
  • Secrétaire : GAILLARD Michel retraité enseignement
  • Secrétaire-adjointe : DUBUJET Christine professeur des écoles
  • Trésorière : GAILLARD Christèle professeur des écoles
  • Trésorier-adjoint : VOGRIG Denis contrôleur Trésor Public

2- Action réalisée au cours de l’année 2015

  • La soirée Léguéma

21 mars 2015 : concert caritatif pour LEGUEMA

  • Succès du concert animé bénévolement par le groupe "Si Bény chantait" devant une salle comble. Une excellente recette a été réalisée.

3- Marie-Ange et Michel Gaillard qui se rendent régulièrement à Léguéma, avaient projeté un voyage au Burkina à l’automne 2015. Les élections présidentielles devant avoir lieu mi-octobre, ils pensaient que le début du mois les précédant serait un moment favorable pour se rendre là-bas.

Mais en septembre, il y a eu un coup d’Etat militaire remettant en cause ce voyage, l’aéroport était fermé.

4- Marie-Ange évoque la situation politique au Burkina Faso et à Léguéma : suite au coup d’Etat manqué du général Diendéré mais aussi aux attaques de D djihadistes le long de la frontière du Mali. Actuellement le Nord du BurKina et la frontière avec le Mali sont en zone rouge, la région de Bobo Dioulasso (donc Léguéma) est en zone orange. Cependant nous espérons tout de même pouvoir partir et nous rendre à Léguéma en octobre ou novembre 2016. Les habitants du village ne comprennent pas pourquoi nous ne venons plus.

5- Actions futures

  • 19 décembre vente d’artisanat salle des associations Mairie de Courmangoux
  • 12 mars soirée Léguéma avec le groupe "Si Bény chantait" qui nous propose de revenir bénévolement avec un nouveau répertoire

Enfin en cas de voyage à Léguéma, il est envisagé quelques actions sur place à partir des doléances du personnel de l’école : l’électrification d’une salle de classe, l’achat d’armoires métalliques, de cahiers, des ardoises pour les plus petits, des crayons, des craies ... En ce qui concerne le dispensaire la remise à neuf d’une salle, l’achat d’une table de consultation, de médicaments ... sans compter les imprévus (comme la remise en marche d’une fontaine) et les besoins éventuels urgents.

La séance s’est terminée avec le traditionnel verre de l’amitié.

Michel Gaillard

Ce n’est qu’un au revoir
Distribution de matériel scolaire
La cuisine en plein air
La pesée du bébé
Réparation de la pompe
l’après midi, l’eau coule à nouveau
Jacky à Léguéma
La cuisine du dispensaire financée par l’association
Le matériel médical pour le dispensaire
Une classe de l’école
Vente d’artisanat à Verjon
Marie-Ange et Michel
Notre case au village
Achats pour le dispensaire
L’eau coule toujours
Matériel remis à l’école
La Guillerette
quand virtuosité rime avec générosité